Noctorientation 2011

Noctorientation 2011, c'est gagné ! Nous avons fait une équipe de 5 pour cette nocto (1ère manche des nuits franciliennes d'orientation) : 4 hommes et 1 femme, en mode Raid 28, pour tester l'équipe. A 4 orienteurs et un sanglier de renom, j'avais bon espoir que ça envoie du boudin du début à la fin. 

nocto-podium.jpg img055-1.jpg

Départ - PO2 . Le bus nous dépose à coté de Voisins-le-Bretonneux. Un petit trail d'1 km nous conduit jusqu'à la zone de prise de carte. Cette première section est sur IOF, mais au 1/20.000e (carte ci dessus). Rémi et Julien prennent les commandes, Patrice fait le sanglier, Evg et moi suivont. C'est assez frustrant de ne pas pouvoir toucher à la carte, mais il faut savoir patienter, alors pour m'occuper je compte les chutes ;) Je ne prends pas la première mais je ne suis pas peu fier de m'étaler de tout mon corps dans une flaque, assez tôt dans la course. Bref, même si chacun prend sa boîte sur cette section, ça se déroule plutôt bien. (ordre : 31 > 33 > 34 > 32 > 35 > 36 > 37 > 47 > 38 > 39 > 40 > 41 > 42 > 43 > 44 > 45 > 46 > 48). Pendant que Rémi et Julien orientaient, j'étais dans la partie suivante. Evghénia et moi faisons cette petite section IGN jusqu'au PO3, où nous passons en tête, talonnés par les Wikazim.

PO3- PO4: section IGN, Evghénia et moi restons aux commandes. Erreur de navigation pour aller sur la 51. A ce stade de la course, j'ai déjà pété ma lampe frontale sur les fesses de Patrice, qui s'est arrêté brutalement pour caresser une salamandre. Elle était presque aussi jolie que celle qui pose pour moi dans le bois de Creuse ;)

carte2.jpgsalamandre-3.jpg

PO4 : section CO. J'oriente sur cette carte (ci dessous), avec Evghénia. Tout se passe bien, c'est du 1/7500e.  Avec du recul, je me rends compte que nous avons mal tracé (Orde : 55 > 56 > 57 > 58 > 59 > 60 > 61 > 62 > 63) les Wikazim ont été plus intelligents que nous sur ce coup là, ils sortent d'ailleurs de la carte avec 3/4 minutes d'avance (commencer par la 63 aurait été plus judicieux).

po2po3.jpgaigrefoin.jpg

Jusqu'à PO5 en IGN. C'est Julien et rémi qui reprennent la carte. Patrice est toujours le sanglier en chef de l'équipe. Il débusque d'ailleurs avec beaucoup de talent le poste à tracer, sans que nous ayons à tirer l'azimut. Du bol ? oui, et du flair ! Mais surtout du bol. 

La section qui suit est un gros trail orientation sur IGN, où il faut commencer à lâcher les rênes rennes pour reprendre les Wikazims qui sont toujours devant nous. En l'occurence, notre renne, c'est Patrice, qui booste le rythme de l'équipe. Julien décide d'arrêter au PO4 pour ne pas ralentir le groupe. On échange nos phares. Nous envoyons pas mal sur cette section IGN. Nous arrivons en même temps que l'équipe caennaise à l'entrée de la CO urbaine (carte "Saclay"). J'oriente avec Evghénia, on enchaine bien les postes, on ne s'attarde pas sur le poste manquant (69) et malgrè une erreur de précision à la 71, on ressort très vite de cette carte, avec quelques minutes d'avance sur nos rivaux. (ordre saclay : 66 > 67 > 69 > 70 > 68 > 71). Patrice nous fait en remettre une couche sur la partie IGN. Apparemment une grosse couche puisque nous avons maintenant 15 minutes d'avance à l'entrée du PO6.

po3po4po5.jpgville.jpg


PO6-PO7 : C'est une CO sur carte IOF au 1/5000. Je reste aux commandes. On se complète bien, l'un est toujours présent pour rattraper les imprécisions de l'autre (carte ci dessous, ordre 73 > 77 > 78 > 74 > 75 > 76

po6po7.jpgpo6.jpg

Direction PO7. Nous nous dirigeons sur le rond rouge "PO7", juste précisemment exactement pile poil à l'endroit où il ne fallait pas aller, une petite flèche sortant du rond indiquait un croisement de route plus au nord. Petit détour gratuit, toute l'équipe est tombée dedans. Pas grave, ça sent la fin, on est motivé en arrivant au pied du bois de Verrières. Je prends la carte au 1/15.000 avec Evg, on décide rapidement de notre itinéraire. Nous décidons de ramasser dans cet ordre 79 > 87 > 80 > 81 > 82 > 83 > 84 > 85 > 86.

verriere.jpgfin.jpg

Nous arrivons au PO8, il ne reste plus qu'une petite CO mémo et une liaison urbaine pour rejoindre le gymnase. 7h18 de course pour 56 km de CO. C'était un bon moment, une équipe qui tournait bien, très bonne entente. 

Impressions personnelles : lucide jusqu'à la fin, en forme physiquement, je suis parti avec 3L d'eau sur le dos, c'est peut être ça qui a fait la différence par rapport à l'année dernière cf noctorientation 2010

p1100200-1.jpg

nuits franciliennes nuit course d'orientation