Dôme des Ecrins

8 août 2012 15h. Pré de madame Carle. Je regarde les hélicos effectuant d’incessantes rotations entre le parking et « quelque part tout là haut » sur le glacier. Ravitaillement des refuges ? Evacuation de randonneurs ? Les yeux sur la carte IGN du coin, j’essaye d’imaginer à quels endroits se trouvent les deux refuges ainsi que le dôme de neige des Ecrins (4015m), car du pré de madame Carle, point de départ du baroude, on ne voit rien mis à part l’imposant glacier blanc. J’attends les copains.

Evg’ et Yves, deux compagnons de course seront pour l’occasion les deux guides pour cette première randonnée glaciaire. Je viens de finir le GR54 et les rejoins pour cette expédition. Nous vérifions plusieurs fois le matériel puis entamons la marche pour rejoindre le premier refuge. Bien que tous les repas soient servis en refuge, nous emporterons notre nourriture. Pour ma part, ce sera essentiellement de la semoule avec du pain 😉

vlcsnap 2012 08 11 16h03m38s58

Après 1h30 de marche, nous arrivons 700m plus haut, au refuge du glacier blanc. C’est blindé. Plusieurs courses partent de ce refuge, dont la montagne des agneaux, que feront Yves et Evg le lendemain pendant que je bullerai avec les corbac’. Je préfère récupérer de mon tour de l’Oisans plutôt que de m’engager sur une section sur laquelle je n’aurai certainement pas le niveau en escalade. De 3h du mat” à 14h les deux compères seront donc occupés à crapahuter sur les agneaux pendant que je m’adonnerai à d’autres activités de détente comme débusquer de la marmotte, donner à manger aux corbac’, gribouiller quelques notes ou scruter l’arrivée de mes compagnons à la jumelle.

9 août 2012 16h : nous mettons les voiles vers le 2e refuge, 700m plus haut lui aussi. Entre les deux, une portion de glacier, sur lequel je ferai mon « école de glace« . Mes deux formateurs m’expliqueront comment chausser les crampons, marcher en cordée, descendre en cowboy etc..
Le 2e refuge est blindé aussi, nous faisons notre popote et nous discutons de la dernière étape : l’accès au dôme des écrins. Le topo est analysé, le sac est bouclé, l’heure de départ est fixée à 3h, nous filons dormir quelques heures au milieu des ronflements.

10 août 2012 1h45. Ca fait déjà quelques temps que je regarde la montre et que j’attends de me lever. Le petit dej’ est vite avalé (lait de bébé avec de l’avoine), les pieds sont prêts, nous partirons à 3h, au moment même où le refuge commence à s’éveiller sur un air de “Stairway to heaven”.

vlcsnap 2012 08 11 16h43m54s137

Partir tôt, c’est une décision stratégique, pour démarrer sans cordée devant nous et pour essayer d’arriver en haut pour le lever du soleil. Une heure après le départ, nous arrivons au pied du dôme de neige.

gopr1636

C’est Evg qui nous dirige, il fait nuit noire, nous avançons corde tendue et à la lueur des Petzl fixée sur le casque, c’est excitant. Au loin derrière nous, nous voyons les premières cordées quitter le refuge, les lueurs des frontales forment une guirlande de plus en plus longue.

vlcsnap 2012 08 11 15h48m00s124

Vers 5h15, les premières couleurs de l’aurore font leur apparition sur la montagne des agneaux et le col de Mônetiers. Un léger filet de couleur rouge/orange collé aux crêtes avec un ciel encore bien noir. Vers 6h : nous atteignons le sommet, ça pète mais ça pèle comme il faut. Il fait déjà bien clair et nous resterons 10 minutes, le temps de voir la petite boule jaune apparaître au dessus de la chaîne de montagnes. Nous croisons toutes les cordées en redesçandant, ainsi que toutes les crevasses et les séracs que nous avions deviné à la lueur des frontales. Elles sont impressionnantes, j’en ai froid dans le dos.

img fond
vlcsnap 2012 08 11 15h51m29s201

Nous prendrons le temps de faire une bonne pause et de discuter avec un guide baroudeur en rassemblant toutes nos affaires laissées au dernier refuge. Il est 8h30, je tourne au pain rassi /claquos /café, c’est génial la montagne ! Nous repartirons dans la matinée et nous arriverons au pré de madame Carle en début d’après midi pile poil pour l’heure de la bière et du goûter ! Sacrée balade  !

vlcsnap 2012 08 11 16h19m00s74

Ma vidéo

Envie de faire le GR54 ?

Dans ce cas je vous recommande la lecture de mon récit. N’hésitez pas à acheter le topoguide de la FFrando, vraiment bien ficelé pour avoir le détail des étapes, les cartes IGN etc etc… Plus d’infos aussi sur ce site -> https://topo-de-rando.com/gr54/

[amazon box= »2751409660,1852845503″ grid= »2″]

1 Rétrolien / Ping

  1. GR54 : récit de course, CR, photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*