La C'OAHU, la dernière étape des nuits franciliennes

depart.pngLa OAHU, c'était la dernière course d'orientation de nuit du challenge des nuits franciliennes. Pas question de faire cavalier seul sur cette course, le règlement impose de courir par 2. Et c'est maintenant qu'il faut que j'vous présente mon part'naire : David ! Tibétain d'origine, il a une formation de sherpa en alternance et a fait ses preuves en tant que porteur sur le K2 et l'Annapurna. Avec un tel CV, je lui fais donc confiance, c'est lui qui portera le matériel de traçage ! Ha ha, quelle fière allure avec le rapporteur accroché sur le torse ! "C'était ma première longue distance" m'avouera t-il à l'arrivée, entre deux asphyxies et la bulle de sang à la narine ^^.  Sans rire, il a bien couru le David, il m'a fait confiance pour tenir la carte et il s'est chargé des poinçons les 3/4 de la course. Une bonne entente pour une première à deux. 

C'était une course au score bien pensée ! Un tracé qui fait mal au crâne (56 postes sur deux cartes au 10.000e), des postes à reporter à l'azimut, des fossés, des fossés et encore des fossés. Du fossé sec, du fossé humide, du fossillon et du fat fossé. Plein de fosséssss ! Ca commence par une liaison "bitume" de 2km pour rejoindre la zone de prise de carte. Il faudra prévoir l'arrivée par le même chemin. Soit un retour à ce même point en 3h50 pour prévoir large.

Les règles : 4h de course max avant pénalité + sortir de la carte 1 avant 21h30 pour récupérer la 2e carte. Ces contraintes en tête, nous traçons rapidement l'itinéraire jusqu'à la zone de prise de carte 2.

boucle1.jpg
L'objectif : on ramasse tout sur la carte 1. La carte est bien détaillée, précise, la veget' est très bien cartographiée. Mais comme c'est sale sol, je favorise les détours et les itinéraires où on peut envoyer. Sur certains postes tenus secrets, il y a des azimuts/distance à calculer (ce petit exercice consiste à reporter un point sur une carte avec une distance et un angle donné.: comment tracer un azimut avec un rapporteur.

azimut.png

 Exemple : A 8°et 150m du poste 67, il y avait un poste !

Nous arrivons vers 21h10 à la zone de changement de cartes, quelques secondes devant les 2e (Vikazim) et 3e (Raid runners) qui ont aussi fait carton plein sur cette première partie. C'est marrant, nous sommes au coude à coude et nous avons opté pour un itinéraire complètement différent.

La carte 2 fait mal au crâne, je sais qu'il va falloir faire des sacrifices, on laisse tomber la 11 et la 79. Pas de bol, à la 11 il y avait 2 postes azimuts à tracer. A la 19, il y en a deux aussi, des postes assez techniques donc on avance lententement mais sûrement. A la sortie de cette zone, nous sommes avec les Vikazim mais notre route se séparera ici, nous ne tournerons pas dans le même sens non plus cette 2e boucle.

boucle2.jpgNous arrivons au dernier poste (poste 3 carte 2) avec 13 minutes d'avance sur le temps limite limite qu'on s'était fixé. Ca nous laisse le temps de filer vers la 47 ! Pas question de rentrer avec autant d'avance sans tenter de récupérer un dernier poste et pas question non plus de prendre de pénalités. On se met d'accord "Ca va piquer mais c'est faisable en serrant les dents !"

La 47 en poche, on fonce jusqu'à la zone de prise de carte, plus que 2km de bitume ! Nous gagnerons cette course avec 52 postes sur 56, en arrivant une bonne minute avant le temps limite ! 32 km, une bien belle balade !

nuits franciliennes course d'orientation course de nuit