Compte rendu de la 1418, coté organisateur !

Il y a quelques mois naissait l'idée un peu folle d'organiser la 14-18, une course d'obstacles à Thiescourt. C'est sur un terrain que je connais plutôt bien puisque le départ est donné juste là, sur la place des dîmes, devant la maison familiale ! On a pas eu besoin de reconnaître beaucoup le circuit puisque c'est la boucle de base sur laquelle j'allais me doser quand j'étais cadet-junior ! La 1ère édition étant bouclée, voici un billet d'ambiance pour vous raconter "l'Histoire de la 14-18 – la course " vu par un organisateur (parmi tant d'autres) ! 

La 1418 de Thiescourt

La 14-18 : la 1ère course d'obstacles en Picardie

Ça commence par une envie d'organiser à plusieurs dans notre village. Mais avant d'être le terrain de jeu d'une course à obstacles, Thiescourt est un lieu historique, marqué par la Grande Guerre. Sur les hauteurs du village et dans les environs, les soldats s'abritaient dans les carrières d'extraction de pierres. Aujourd'hui, une association oeuvre pour valoriser ce patrimoine, pour nous rappeler comment vivaient ces soldats entre 1914 et 1918. Ces bénévoles creusent et piochent pour faire ressortir les vestiges de la Grande Guerre, réhabilitent et entretiennent les souterrrains de la Botte, organisent des visites ect... >> le site Internet de l'association 

Puis les idées fusent : "si on organisait un trail ?" se transforme en "si on organisait une course à obstacles ?" L'idée d'un parcours combattants vient se greffer sur le trail, lié à une randonnée avec visite des vestiges des grottes. Allez, la salle des fêtes servira de musée, dans lequel seront exposés des costumes d'époque, des cartes postales, des lettres de soldats. L'après midi, une pièce de théatre et une projection de film sera proposée. Car aux carrières de la Botte, un film a été tourné : Léontine, mon ange.

Vous l'avez compris, cet événement devient bien plus qu'un simple course nature ! La 14-18, c'est à la fois la 1ère course à obstacle de la région mais aussi un évènement culturel grâce à l'Association de Sauvegarde du Patrimoine qui adhère au projet.

Grotte carmoye

Très rapidement vient par la création du site Internet : la-1418.com, d'un logo, d'un flyer. On met le tout dans une bouteille puis on balance le concept à la mer avant l'été. Pendant ce temps, les demandes de subventions sont faites, les demandes d'autorisations sont envoyées, quelques bulletins d'inscription sont lancés. C'est en septembre qu'on s'aperçoit que la bouteille revient du large chargée de bulletins et de bons échoes ! On se doute alors que ce n'est pas 200 coureurs qui vont débarquer dans Thiescourt (comme nous l'avions espéré initialement). 

Plus de 150 bénévoles de différentes associations participent au projet, ça grossit, grossit, grossit : on dessine les plans de l'Arena, le parcours est créé, les obstacles sont assemblés. On utilise beaucoup les éléments naturels pour créer les ateliers des combattants : une peupleuraie, un bassin de rétention, des rivières, des talus, des carrières ou même un tas de betteraves ! Un cultivateur nous donne des balots, un autre encore prête sa pature pour les parkings, la grange du paternel est réquisitionnée pour faire les consignes etc... Les gens du coin s'y mettent et proposent leur aide, c'est super !

Les coordinateurs coordonnent, les bénévoles se manifestent, des groupes d'action se forment. Cet engouement général, c'est beau ! Sous l'impulsion de JR et d'Alexandre, les obstacles sont montés. On fixe le prix. Hop : 15 euros pour la course, la bière et l'américain frites (héy oué !). La randonnée, avec la visite assurée par des bénévoles en costume d'époque, est tellement à un prix dérisoire qu'on comprend vite qu'on a faire à des vrais passionnés de 14-18 !

Un mois avant, on anime un peu la communauté via les réseaux sociaux et quelques articles sur le blog. La musique de départ est choisie, ce sera Thunderstruck ! Même les copains participent au projet :  bienvenue à Doug, Ripley et Templer, les mascottes de la 14-18 (et tous les autres qui ont filé un coup de main sur la ligne de départ).

La semaine précédente, le groupe responsable de la surveillance des obstacles fait une reconnaissance du parcours. Petits et grands, on se tartine joyeusement dans la boue en testant ce qu'on va faire subir aux athlètes. 

Le jour J, ce sont 2000 personnes qui débarquent dans le village. Ce n'est pas le carnaval de Dunkerque mais presque ! Les costumes farambolesques de ceux qui viennent pour la course à obstacles se mélangent aux gens en costume d'époque 1418. Ceux qui ont visité les carrières et qui ont fait la randonnée sont revenus enchantés.

Bilan : beaucoup de réactions positives et de critiques constructives. Les sourires boueux de ceux qui ont fait la course d'obstacles ne nous fera pas hésité longtemps : il y aura bel et bien une 14-18 en 2015.

Cet évènement n'aurait pu se réaliser sans la mobilisation de tous ces bénévoles. J'vous avait dit que mon club de CO avait participé activement au projet ? Merci à tous les orienteurs de Noyon CO qui ont répondu présents le jour J, au niveau de la signalisation des parcours et de la surveillance des obstacles ! Ils ont été très actifs aussi au niveau de l'organisation générale du projet (JR et François) et au niveau com sur Internet ! Et bien sur, merci à tous les autres bénévoles qui ont oeuvré au pôle restauration, animation, parking, logistique etc... mais ces remerciements, Monsieur le Maire saura mieux les faire que moi ! 

Pour vous tenir informé sur la prochaine édition, ne tardez pas à nous suivre sur facebook et consulter le site de l'événement !

Quelques photos de cette première édition

Buse

Photos 1419

Flotte 1418

Trou 1418

Pneus1418

Course à obstacles